Benoit Dumon, organiste, contre-ténor, directeur artistique de :

Vivaldi : Gloria et Magnificat

Benoit Dumon : Contre-ténor solo et direction
Chœur et orchestre baroque
Lisa Magrini : Soprano solo
Violon solo : Flavio Losco

Deux formules d’effectifs sont possibles :

-Grand chœur (20 choristes), orchestre en 16’ (deux 1ers violons, deux 2nd violons, un alto, un violoncelle, une contrebasse, un continuo orgue/clavecin, un hautbois, une trompette).
-Chœur à trois chanteurs par pupitre (dont un soliste), orchestre en 8’ (un 1er violon, un 2nd violon, un alto, un violoncelle, un continuo orgue/clavecin, un hautbois, une trompette)


Programme :

Le Gloria RV 589, crée en 1713, fut l'une des premières œuvres vocales religieuses que Don Antonio Vivaldi composa. Elle mérite amplement sa célébrité par le génie de l'écriture lyrique et virtuose, n'hésitant pas à emprunter les procédés du bel canto. De son goût pour les oppositions de masses : chœur contre soliste, largo contre presto, le Prêtre Roux signe là, de son écriture reconnaissable entre toutes, une œuvre festive, chaleureuse, solennelle et liturgique à la fois.

Le Magnificat, dans la même veine, eût en son temps plus de succès que le Gloria. Ce cantique écrit pour « l’Ospedale della Pietà » à Venise, a très vite dépassé ses murs et se chanta dans toute l'Europe.

Une saison, extraite des quatre saisons ponctuera ces deux œuvres (choisie suivant période de l’année)

Facebook